InfoDoc Document  créé le 15 juillet 2007, modifié le 2 juillet 2008. Contact : archives.problemiste@free.fr
Cette page n'est plus maintenue, voir Archives.Problemiste.htm
Récapitulatif des problèmes publiés sur le site é.f.é. Metz par Patrick l'Ancien... Date de première publication sur le site puis la référence... Pour voir la solution
  • cliquer sur le mot « Solution », solution en JavaScript
  • sélectionner (cliquer/glisser) les caractères après Solution →
  • cliquer sur le diagramme
Deuxième chance... Sites alternatifs les compositions et quelques parties et exercices, si cette page est longue à charger...
1) 06/05/2007, mat en 4, Patrick Martinez, Diagramme, mars/avril 1985, thème Kling, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 1) »
2) 14/05/2007, mat en 1, Patrick Martinez, Bulletin n°2, é.f.é. Metz, septembre 2005, « Petit problème »
3) 15/05/2007, mat en 2, Patrick Martinez, Le courrier des échecs, décembre 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 2) »
4) 20/05/2007, mat en 4, Patrick Martinez, Europe-Echecs, septembre 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 3) »
5) 20/05/2007, mat en 6, Patrick Martinez, Europe-Echecs, janvier 1994, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 4) »
6) 26/05/2007, mat en 2, Patrick Martinez, Europe-Echecs, juillet/août 1986, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 5) »
7) 03/06/2007, mat en 3, Jacques Fulpius, Revue suisse des échecs, mai 1973, la référence
8) 10/06/2007, mat en 3, Patrick Martinez, Le courrier des échecs, juin 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 6) »
9) 18/06/2007, inverse en 3, Patrick Martinez, Diagrammes, mai/juin 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 7) »
10) 24/06/2007, mat en 2, Patrick Martinez, é.f.é. Metz, petit exercice
11) 24/06/2007, mat en 7, Patrick Martinez, Diagrammes, novembre/décembre 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz, (volet 8) »
12) 30/06/2007, mat en 4, A. Werle, 1945, sous-promotion
13) 01/07/2007, mat en 4, Patrick Martinez, Europe-Echecs, janvier 1986, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 9) »
14) 07/07/2007, étude, Olivier Pucher, France Echecs, 2002, les blancs jouent et gagnent
15) 07/07/2007, partie, Ljubomir Ljubojevic – Boris Spassky, 18 novembre 1988, les blancs jouent et gagnent
16) 09/07/2007, mat en 1, Hieronymus Fischer, problème, source inconnue, avant 1910
17) 08/07/2007, mat en 3, Patrick Martinez, Le courrier des échecs, juin 1986, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz, (volet 10) »
18) 16/07/2007, inverse en 3, Patrick Martinez, Europe-Echecs, novembre 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz, (volet 11) »
19) 16/08/2007, mat en 3, Patrick Martinez, 26 mai 2007, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 12) »
20) 24/08/2007, étude, Patrick Martinez, septembre 2006, les blancs jouent et gagnent, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 13) »
21) 02/09/2007, étude, Patrick Martinez, 16 novembre 2004, les blancs jouent et ne gagnent pas, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 14) »
22) 13/09/2007, étude, Patrick Martinez, 13 septembre 2007, les blancs jouent et gagnent, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 14) »
23) 15/09/2007, mat en 3, Patrick Martinez, Europe-Echecs, mars 1986, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 15) », dédié à Roger Venet
24) 19/09/2007, étude, Richard Réti, 1928, les blancs jouent et gagnent
25) 25/09/2007, étude, Richard Réti, 1928, les blancs jouent et gagnent
26) 04/10/2007, partie, Grégoire Marville – Arnaud Helstroffer, Le Touquet, 1er novembre 2006, les noirs jouent et doivent gagner
27) 08/10/2007, partie, Emmanuel Lasker – Rudolf Johannes Loman, Londres, simultanée, 1903, les noirs jouent et gagnent
28) 11/10/2007, mat en 3, Henry Augustus Loveday, The Chess Player's Chronicle, 1845
29) 11/10/2007, mat en 3, Henry Augustus Loveday version de Johann Nepomuk Berger, Akademische Monatshefte fr Schach, 1927
30) 16/10/2007, partie, Pavel Govciyan – Sébastien Mazé, Aix-les-Bains, championnat de France B, 19 août 2007, les noirs jouent et gagnent
31) 16/10/2007, inverse en 2, Patrick Martinez, Europe-Echecs, mai 1986, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 16) »
32) 22/10/2007, aidé en 3, Patrick Martinez, é.f.é. Metz, 22 octobre 2007, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 17) »
33) 04/11/2007, mat en 7, Patrick Martinez, Europe-Echecs, janvier 1996, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 18) »
34) 11/11/2007, mat en 4, Patrick Martinez, Europe-Echecs, juin 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 19) »
35) 18/11/2007, mat en 2, William A. Langstaff, Chess Amateur, 1922
36) 25/11/2007, étude, Joseph Moravec, 1937, les blancs jouent et gagnent
37) 02/12/2007, mat en 3, Sam Loyd, La Stratégie, 1867
38) 09/12/2007, mat en 4, Patrick Martinez, Diagrammes, janvier/février 1987, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 20) »
39) 16/12/2007, mat en 4, Dr Ado Kraemer, Die Welt, 1948
40) 26/12/2007, mat en 4, Ado Kraemer & Erich Zepler, Premier Prize, Neue Leipziger Zeitung, 1933
42) 26/12/2007, mat en 3, Tim Krabbe, 1972
43) 07/01/2008, mat en 3, Patrick Martinez, Europe-Echecs, avril 1994, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 21) »
44) 13/01/2008, partie, Viswanathan Anand – Vladimir Kramnik, 13 septembre 2007, les blancs jouent et font nulle
45) 13/01/2008, étude, Vassily Smyslov, Moi Etyudi #44, 2000, les blancs jouent et font nulle
46) 20/01/2008, mat en 4, T. Siers & H. Wittwer, British Chess Federation, 1935/36
47) 27/01/2008, étude, Richard Réti, 1920, les blancs jouent et gagnent
48) 27/01/2008, mat en 15, Theodorus Kok, Avondpost, 1935
49) 03/02/2008, inverse en 2, Patrick Martinez, Diagramme, novembre/décembre 1985, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 22) »
50) 03/02/2008, inverse en 2, Patrick Martinez, é.f.é. Metz, 31 janvier 2008, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 22) »
51) 10/02/2008, mat en 4, Tibor Schœnberger, British Chess Magazine, 1934
52) 22/02/2008, étude, Vladimir Korolkov, Lelo, 1951, les blancs jouent et gagnent
53) 03/03/2008, mat en 5, Joseph Kling, The Chess Euclid, 1849
54) 09/03/2008, étude, Nicolas Rossolimo, Izvestia, 1928, les blancs jouent et gagnent
55) 24/03/2008, mat en 5, Sam Loyd, Chess Monthly, 1859
56) 28/03/2008, mat en 4, Sam Loyd, Chess Monthly, 1857
57) 30/03/2008, mat en 4, Dr Ado Kraemer, Dresdner Anzeiger, 1930
59) 06/04/2008, mat en 15, Olivier Schmitt, Schach-Aktiv, 1993
60) 13/04/2008, mat en 4, Gerald Frank Anderson, Westminster Gazette, 1917
61) 13/04/2008, énigme, é.f.é. Metz, 13 avril 2008, « L'énigme du problémiste de l'é.f.é. Metz (volet 23) »
62) 20/04/2008, étude, Fred Lazard, L'Opinion, 1935, les blancs jouent et font nulle
63) 27/04/2008, mat en 2, Gerald Frank Anderson, Good Companions, 1919
64) 27/04/2008, analyse rétrograde, Michel Meynsbrughen, quatre derniers coups joués
65) 27/04/2008, mat en 7, Gerald Sladek, Main-Post, 1957
66) 23/05/2008, étude, Greco le Calabrais, 1620, les blancs jouent et gagnent
67) 23/05/2008, mat en 5, Sam Loyd, Chess Monthly, 1857
68) 01/06/2008, mat en 21, Filip Bondarenko, 1960
69) 08/06/2008, partie, Mme Roubtsova – Mlle Belova, Moscou, 1945, les noirs jouent et gagnent
70) 08/06/2008, mat en 2, Vitaly Halberstadt, L'Eclaireur du Soir, 17 septembre 1928
71) 15/06/2008, étude, Richard Réti, Bohemia, 1923, les blancs jouent et gagnent
72) 22/06/2008, étude, Vitaly Halberstadt, L'Echiquier, 1929, les blancs jouent et gagnent
73) 19/06/2008, partie, Benoît Taddeï – Robert Fontaine, Top 16, 24 mars 2008, les blancs jouent et font nulle
74) 22/06/2008, étude, Domenico Lorenzo Ponziani, 1782, les blancs jouent et gagnent
75) 22/06/2008, étude, Philidor, 1777, les blancs jouent et gagnent
76) 02/07/2008, mat en 2, Victor Barthe, Les Cahiers de l'Echiquier, novembre/décembre 1936, jumeau
77) 02/07/2008, mat en 2, Victor Barthe, Les Cahiers de l'Echiquier, novembre/décembre 1936, jumeau
78) 02/07/2008, aidé en 3, Yves Tallec & J.F. Baudoin, Diagramme, 2006, jumeau
79) 02/07/2008, aidé en 3, Yves Tallec & J.F. Baudoin, Diagramme, 2006, jumeau
1) Patrick Martinez
Diagrammes, mars/avril 1985
2) Patrick Martinez
Bulletin n°2, é.f.é. Metz, septembre 2005
3) Patrick Martinez
Le courrier des échecs, décembre 1985
Patrick Martinez 1 Patrick Martinez 2 Patrick Martinez 3
Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et font mat en 1 coup Les blancs jouent et font mat en 2 coups
Enigme du problémiste, 1er volet
Solution → 1.Cf6-d5!! menace 2.Cd5-e7(e5)-g6≠ 1...g3-g2 2.Ff2-g1 h2-h1:F! Le thème Kling : les noirs sont pat ! 3.Cd5-b4! c5xb4 4.Fg1xd4≠
Sur les cinq chemins possibles menant le cavalier f6 en g6, seul un est valable. 1.Cf6-d7? g3-g2 2.Ff2-g1 h2-h1:F! pat et pas de mat en 4 !


Pour le thème Kling, consulter la page consacrée à l'étude de Georges Emile Barbier et Fernando Saavedra.

Début de page
Dans cette position, vous avez les blancs, le trait et la tour « a1 » dans la main... et vous faites mat !
Evidemment, 1.Ta1-a3+ ç4-ç3 2.Ta3xç3≠ mène au mat mais comment obtenir le même résultat immédiatement ?
Solution → Les blancs sont en train de faire le grand roque !
0.O-O-O!≠


Le texte de l'énigme parue dans le bulletin (pdf, 49,5 ko)

Début de page
Enigme du problémiste, 2e volet
Solution → 1.Cb5-c3! menace 2.Rc7-d8≠
1...Rc4xc3 2.Rc7-d8≠
1...Cd1xc3 2.Cf1xe3≠
1...Fb2xc3 2.Fb1-a2≠
1...Te3xc3 2.Te4xd4≠
La pièce « matant » est de même type que la pièce « défendant ».
Jai imaginé cette composition en songeant à Louise de Vilmorin et ses holorimes :
Etonnamment monotone et lasse,
Est ton me en mon automne, hélas !


Début de page
4) Patrick Martinez
Europe-Echecs, septembre 1985
5) Patrick Martinez
Europe-Echecs, janvier 1994
6) Patrick Martinez d'après Jacques Fulpius
Europe-Echecs, juillet/août 1986
Patrick Martinez 4 Patrick Martinez 5 Patrick Martinez 6
Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et font mat en 6 coups Les blancs jouent et font mat en 2 coups
Enigme du problémiste, 3e volet
Solution → 1.Fh5-e2 Fa2-b3 2.Fe2-f1 Fb3-a2 3.b2-b4 a4xb3 4.Ff1xc4≠
« Ressemble plus à un exercice qu'à un problème ! »

Début de page
Enigme du problémiste, 4e volet
Solution → 1.Rg4-f4 Le roi blanc commence sa marche victorieuse vers la case c7 ! 1...g6-g5+ Le seul coup possible des noirs.2.Rf4-e5 Le roi blanc continue. 2...g5-g4 Les noirs sont maintenant « pat » sans aucune stratégie, il ne s'agit pas du thème Kling. 3.f2-f4 Et non 3 f2-f3? à cause de, non pas 3...g4xf3?, mais 3...b7xa6! 3...g4xf3 La position désirée : le roi blanc dispose d'un temps supplémentaire. 4.Re5-d6 Immédiatement mis a profit. 4...f3-f2 ou 4...b7xa6 et 5.Rd6-c7 suivi de 6.Fh1xb7≠ ou 6.Fh1xf3≠ selon la réponse noire.

Début de page
Enigme du problémiste, 5e volet
Solution → 1.Tc7xa7 supprime trois défense de b5 et menace 2.Fd8xb6≠ 1...Ca3-c4 supprime trois autres défenses de b5 ; si 1...Tb5xc5 2.Fd8xb6≠ 2.Dc5xb5≠

Début de page
7) Jacques Fulpius
Revue suisse des échecs, mai 1973
8) Patrick Martinez
Le courrier des échecs, juin 1985
9) Patrick Martinez
Diagrammes, mai/juin 1985
Jacques Fulpius 7 Patrick Martinez 8 Patrick Martinez 9
Les blancs jouent et font mat en 3 coups Les blancs jouent et font mat en 3 coups Les blancs jouent et obligent
les noirs à les mater en 3 coups
Solution → 1.Tg7-e7! supprime deux défenses de f5 et menace 2.Fh8xf6≠ 1...Ce3-g4 abandonne f5 mais 1...De4xf3 2.c3xd4+ ou 2.Fb5-d3 et macs 2.Ce2xd4 supprime deux défenses de f5 et menace 3.Df3-f4≠ 2...g6-g5 supprime les deux dernières défenses de f5 3.Df3xf5≠ enfin !

Début de page
Enigme du problémiste, 6e volet
Solution → 1.Da1-a8! menace 2.Da8-f8≠
1...Dh1xe4 2.Fd3-c2! zz

2...De4-~ 3.Da8-f3≠ ou
2...Rf5-f6 3.Da8-f8≠

1...Dh1-c1+ 2.Te4-f4+ Rf5xf4 3.Da8-e4≠


Début de page
Enigme du problémiste, 7e volet
Solution → 1.0-0! g3-g2 2.Tf1xf2+ Rf3-g3 3.Tf2-f4 Th2-~≠

Début de page
10) Patrick Martinez
é.f.é. Metz, 2007
11) Patrick Martinez
Diagrammes, novembre/décembre 1985
12) A. Werle
1945
Patrick Martinez 10 Patrick Martinez 11 Patrick Martinez 12
Les blancs jouent et font mat en 2 coups Les blancs jouent et font mat en 7 coups Les blancs jouent et font mat en 3 coups
Solution → 1.f7-f8:T! 1.f7-f8:D? pat ! 1...Rh7-h6 2.Tf8-h8≠

Début de page
Enigme du problémiste, 8e volet
Solution → Le trait est aux blancs mais qu'ont bien pu jouer les noirs avant ?
Le pion noir c7 est sur sa case d’origine et le roi noir a8 ne peut avoir effectué ce dernier mouvement :
  • la case a7 est occupée ;
  • la case b8 est contrôlée par le pion blanc a7 et le cavalier blanc (échec non résolu en b8) ;
  • la case b7 est contrôlée par le pion blanc a6 lui-même (rétro) immobilisé, les cases a5 et b5 étant occupées (échec non résolu en b7).
Reste le pion noir b5 :
  • les cases a6 et c6 sont occupées ;
  • la case b6 aurait laissé le roi blanc en échec.
Dernière possibilité 0… b7-b5! La solution devient :

1.c5xb6 e.p.! c7xb6+ 2.Ra5xb4 b6-b5 3.Rb4-a5 b5xc4 si 3...b5-b4 4.Cc6-b8 Ra8xa7 5.Tc4-c8 Ra7-a8 6.Cb8-c6≠ 4.b3-b4 c4-c3 5.b4-b5 c3-c2 6.b5-b6 c2-c1:D 7.b6-b7≠


Début de page
Solution → 1.e7-e8:T! si 1.e7-e8:D? d2-d1:C+ 2.Rf2-g3 Cd1-e3 3.De8xe3 pat 1...d2-d1:C+ 2.Rf2-g3 Cd1-e3 3.Te8xe3 Rh1-g1 4.Te3-e1≠
N'est-ce pas charmant ? Avec seulement deux pions, deux sous-promotions parfaitement légitimes, une économie remarquable.
J'ai trouvé ce problème dans un excellent livre à destination des amateurs d'échecs "Les 150 plus beaux coups", de Aldo Haïk et Carlos Forsanari, Petite Bibliothèque Payot. L'ouvrage est constitué d'une sélection de compositions et de parties spectaculaires, juste pour le plaisir.

Début de page
13) Patrick Martinez
Europe-Echecs, janvier 1986
14) Olivier Pucher
France Echecs, 2002
15) Ljubomir Ljubojevic – Boris Spassky
28e olympiade, finale Thessalonique
18 novembre 1988
Patrick Martinez 13 Olivier Pucher 14 Ljubomir Ljubojevic - Boris Spassky 15
Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et gagnent Les blancs jouent et gagnent
Enigme du problémiste, 9e volet
Solution → 1.Fe4-h1! h6-h5 Seul coup !
2.f2-f4 Et non pas 2.f2-f3 à cause de 2...d5xc4
2...g4xf3 3.g3-g4 et
3...d5xc4 4.Fh1xf3≠ ou
3...h5xg4 4.Cc4-a5≠

Très semblable au 5) !

Début de page
Solution → 1.h6-h7! Ta3-g3+ 2.Ch5xg3! 2.Rg5-h6? Tg3-g8 3.Ch5-f6 Tg8-h8 4.Cf6xd5 Rf8-f7= 2...Rf8-g7 3.Cg3-h5+ Rg7-h8 3...Rg7xh7 4.Ch5-f6++- 4.f4-f5 Fd5-f7 5.Rg5-h6 5.Ch5-f6?? Ff7-a2 6.Rg5-h6 Fa2-e6= 5...Ff7-g6 Original mais insuffisant 5...Ff7xh5 6.Rh6xh5 Rh8xh7 7.f5-f6+- 6.f5-f6 Fg6xh7 7.f6-f7 Fh7-g8 8.f7-f8:F!+-
Voir le 15)...

Début de page
Position après 88...Ff2-h4
Solution → 89.a6-a7+ Rb8-a8 90.Rc6-b6 Fh4-d8+ 91.Rb6-a6 Fd8-b6 Original mais insuffisant 92.c5-c6!+-
La partie sur ChessGames

Début de page
16) Hieronymus Fischer
Source inconnue, avant 1910
repris ensuite dans «die Schwalbe» en 1972
17) Patrick Martinez
Le courrier des échecs, juin 1986
18) Patrick Martinez
Europe-Echecs, novembre 1985
Patrick Martinez 16 Patrick Martinez 17 Patrick Martinez 18
Les blancs jouent et font mat en un coup Les blancs jouent et font mat en trois coups Les blancs jouent et obligent
les noirs à les mater en 3 coups
Solution → En enlevant un pion, ce n'est plus un, mais neuf problèmes en un !
Sans le pion a7, 1.Db1-b6≠
Sans le pion b7, 1.Cd8-c6≠
Sans le pion f7, 1.Cd8-e6≠
Sans le pion g6, 1.Tg8-g4≠
Sans le pion c4, 1.Db1-b4≠
Sans le pion d3, 1.Db1-e4≠
Sans le pion e3, 1.Fg1xf2≠
Sans le pion h3, 1.Th1-h4≠
Sans le pion f2, 1.Fg1xe3≠

Référence sur le site PDB Server

Début de page
Enigme du problémiste, 10e volet
Solution → 1.Fd2-e3 blocus
1...Rc5-b4 2.Ce1-c2+ Rb4-c5 3.Ta3-c3≠ le fou d4 étant cloué
1...Fd4xe3 2.d3-d4+ libère d3 et contrôle d4

2...Rc5-b4 3.Ce1-c2≠
2...Fe3xd4 3.Ce1-d3≠
2...Rc5xd4 3.Cc7-e6≠

La clef protège efficacement contre l'échec 1...Fd4xf2+.


Début de page
Enigme du problémiste, 11e volet
Solution → 1.a7-a8:F+! Rd5-d4 2.Dg6-d3+ Fh7xd3 Et maintenant ? 3.O-O-O! Tb2 joue et mat !
Et pourquoi pas 1.a7-a8:D+? à cause de la variante 1...Rd5-d4 2.Dg6-d3+ Fh7xd3 3.O-O-O Tb2-a2+d. 4.Da8xa3 et pas de mat !


Début de page
19) Patrick Martinez
é.f.é. Metz, 26 mai 2007
20) Patrick Martinez
é.f.é. Metz, septembre 2006
21) Patrick Martinez
é.f.é. Metz, 16 novembre 2004
Patrick Martinez 19 Patrick Martinez 20 Patrick Martinez 21
Les blancs jouent et font mat en trois coups Les blancs jouent et gagnent Les blancs jouent et ne gagnent pas
Enigme du problémiste, 12e volet
Solution → 1.Ff1-e2! e4-e3 2.d2-d4 c4xd3 3.Fe2xd3≠

Restons simples !


Début de page
Enigme du problémiste, 13e volet
Solution → 1.Re6-f5 1.Re6-e5??= 1...Rb3xb2 2.Rf5-g4 2.Rf5xg5?? Rb2-c3 3.Rg5-h4 Rc3-d4 4.Rh4xh3 Rd4-e5 5.Rh3-g4 Re5-f6= 2...Rb2-c3 3.Rg4xh3 Rc3-d4 4.Rh3-g4 Rd4-e5 5.Rg4xg5+-

Début de page
Enigme du problémiste, 14e volet
Si 1.d5-d6?? Tc7-c8+ 2.Ra8-b7 c2-c1:D+ et les blancs sont perdus, alors ?
Sur 1.h6-h7?? suit simplement 1... c2-c1:D+
Solution → 1.Te2-e1 c2-c1:D 1...Tc7-c8+ 2.Ra8-b7 Tc8xg8 3.Te1c1+- 2.Te1xc1 Tc7xc1 3.d5-d6! 3.h6-h7? Tc1h1 4.d5-d6 Th1xh7!= 3...Rb5-c6 4.h6-h7 Tc1h1 5.Fg8-d5+!+-
Malheureusement, la nulle s'obtient par la variante 1...Tc7-c8+!! 2.Ra8-b7 Tc8xg8 3.Te1c1 (l'autre possibilité ne vaut guère mieux 3.d5-d6 Rb5-c5 4.Rb7-c7 Tg8-a8=) 3... Tg8-d8! 4.Tc1xc2 (ou 4.h6-h7 Td8-d7+ 5.Rb7-c8 Td7xh7 6.d5-d6 Rb5-b4 7.Tc1xc2 Rb4-b3 8.Tc2-d2 Th7-h8+ 9.Rc8-c7 Rb3-c3 10.Td2-d1 b6-b5 11.d6-d7 Th8-h7 12.Rc7-b6 Th7xd7 13.Td1xd7 b5-b4=) 4...Td8xd5 5.Tc2-h2 Td5-d7+ 6.Rb7-c8 Td7-h7 7.Rc8-d8 Rb5-a4 8.Rd8-e8 b6-b5 9.Re8-f8 b5-b4 10.Rf8-g8 Th7-b7 11.h6-h7 Tb7-b8+ 12.Rg8-f7 b4-b3 13.Th2-g2 (rien ne va plus 13.h7-h8:D Tb8xh8 14.Th2xh8 b3-b2=) 13...Ra4-a3 14.Tg2-g3 (ou 14.Tg2-g8 Tb8-b7+=) 14...Ra3-a2=


Début de page
22) Patrick Martinez
é.f.é. Metz, 13 septembre 2007
23) Patrick Martinez
Europe-Echecs, mars 1986
dédié à Roger Venet
24) Richard Réti
1928
Patrick Martinez 22 Patrick Martinez 23 Richard Réti 24
Les blancs jouent et gagnent Les blancs jouent et font mat en 3 coups Les blancs jouent et gagnent
Enigme du problémiste, 14e volet
Si 1.d5-d6? c2-c1:D 2.d6xc7 Dc1xc7=
Pire 1.h6-h7?? suit simplement 1... c2-c1:D+
Sur 1.Te2xc2 Tc7xc2 2.Ra7xb7=
ne marche pas 2.d5-d6 Rb5-c6 3.h6-h7 Tc2-h2 et ?
Solution → 1.Te2-e1! c2-c1:D
La variante 1... b7-b6+ 2.Ra7-b8 retarde d'un coup la solution
2.Te1xc1 Tc7xc1 3.d5-d6
Attention 3.h6-h7? Tc1h1 4.d5-d6 Th1xh7! 5.Fg8xh7 Rb5-c6=
3... Rb5-c6 4.h6-h7 Tc1h1 5.Fg8-d5+!+-


Début de page
Enigme du problémiste, 15e volet
Si 1.c7-c8:D? d7-d6?? 2.Dc8-c4 d6-d5 3.Dc4-f1≠ mais 1...d7-d5! et pas de mat en trois.
Solution → 1.c7-c8:F!
1...d7-d6 2.Fc8-a6 d6-d5 3.Fa6-f1≠
1...d7-d5 2.Fc8-f5 Rg2xf3 3.Ff5xh3≠


Début de page
Si 1.Td4-d1? les noirs poursuivent par 1...d5-d4! 2.Re7-d7 Re5-d5 3.Rd7-c7 Rd5-c5 4.Rc7-d7 Rc5-d5 5.Td1d2 perte de temps ! 5...Rd5-c4 6.Rd7-e6 Rc4-c3 7.Td2-d1 d4-d3 8.Re6-e5 Rc3-c2 9.Td1h1 d3-d2 10.Re5-d4 d2-d1:D+ 11.Th1xd1 Rc2xd1=
Solution → 1.Td4-d3!! ou 1.Td4-d2!! Seul cas connu où la clef n'est pas unique, défaut compensé par l'extraordinaire deuxième coup ! 1...d5-d4 2.Td3-d1!! l'anticipation de l'attaque permet de gagner un précieux temps ! 2...Re5-d5 3.Re7-d7 Rd5-c4 ou 3...Rd5-c5 4.Rd7-e6 4.Rd7-e6 d4-d3 5.Re6-e5 Rc4-c3 6.Re5-e4+-
Magique, non ?


Début de page
25) Richard Réti
1928
26) Grégoire Marville – Arnaud Helstroffer
Le Touquet, 1er novembre 2006
27) Emmanuel Lasker – Rudolf Johannes Loman
Londres, simultanée, 1903
Richard Réti 25 Grégoire Marville-Arnaud Helstroffer 26 Emmanuel Lasker-Loman 27
Les blancs jouent et gagnent Les noirs jouent et doivent gagner Les noirs jouent et gagnent
Une aide : une révision s'impose, un fou et une tour, il n'en faut pas plus pour le mat de l'opéra. Ah bon ?
Solution → 1.Fe4-f5+! 1.Fe4-c6+? Rd7-d6 2.Tf4-d4+ Rd6-e5 3.Td4-e4+ Re5-d6 4.Te4xe3 e2-e1:D 5.Te3xe1 pat 1... Rd7-d8 2.Tf4-d4+ Rd8-e8 3.Td4-e4+ Re8-d8 4.Te4xe3? e2-e1:D 5.Te3xe1 pat 4.Ff5-d7!! e2-e1:D 5.Fd7-b5 l'idée : la menace Te4-e8≠ force le gain !

Début de page
Apparemment, la septième ronde du tournoi se jouait à 16h30 après la ronde matinale de 8h30. La fatigue est-elle en cause ? Les noirs ont joué 1... e5xd4? et après 2.c7-c8:D la nulle fut conclue.
Comment gagner ?
Solution → 1... Th3-c3!! s'oppose très clairement à la promotion du pion 
2.Rb2xc3 e5xd4+ prise sur échec
3.Rc3xd4 Re7-d7 avec un gain aisé...
D'une simplicité déroutante.

Position trouvée sur le site du maître international Christophe Philippe intéressant et bien informé ; à voir les exercices....

Début de page
Diag_27_Origine Depuis la position ci-contre, les blancs doivent gagner ; l'idée première est bonne  32.Df2xc2 32.Tf4-f8+ gagne aussi 32...Tc8xc2 33.Tf4-f8+! Rg8xf8 34.g6xh7 la menace h7-h8:D(+) doit emporter la décision 34...Tc2-c1+ échecs de consolation... 35.Rg1-f2 Tc1-c2+ 36.Rf2-g3?! (36.Rf2-e3 et la tour n'a bientôt plus d'échec à sa disposition) 36...Tc2-c3+ 37.Rg3-g4?? erreur fatale offrant le gain aux noirs
Solution → 37...Tc3-c4+! échecs désespéré ? 38.Rg4-g5 Tc4-h4!! 39.Rg5xh4 g7-g5+ 40.Rh4xg5 Rf8-g7-+ Les blancs sont perdus !

J'ai trouvé cet exemple dans un excellent livre à destination des amateurs d'échecs « Echecs artistiques et humoristiques », de Jean-Claude Letzelter, Grasset et Fasquelle, ISBN 2246437113, EAN13 9782246437116. L'ouvrage est constitué d'une sélection de compositions et de fins de parties. Très agréable à consulter, juste pour le plaisir.

La partie disponible sur ChessGames est présentée comme ayant été jouée aux Etats Unis d'Amérique, date inchangée.
Rudolf Johannes Loman, né le 14 octobre 1861 à Amsterdam et décédé le 4 Novembre 1932 id., champion des Pays-Bas en 1912, étant un néerlandais ayant vécu à Londres, je penche pour une partie jouée à dans cette ville.

Retrouvez Rudolf Johannes Loman face à un autre grand néerlandais, Max Euwe, dans une des combinaisons du mat de l'opéra.

Début de page
28) Henry Augustus Loveday
The Chess Player's Chronicle, 1845
29) Henry Augustus Loveday
version de Johann Nepomuk Berger
Akademische Monatshefte fr Schach, 1927
30) Pavel Govciyan – Sébastien Mazé
Aix-les-Bains, championnat de France B
19 août 2007
Henry Augustus Loveday 28 Johannes Berger 29 Pavel Govciyan – Sébastien Mazé 30
Les blancs jouent et font mat en 3 coups Les blancs jouent et font mat en 3 coups Les noirs jouent et gagnent
Version publiée en 1979 dans « 150 problèmes d'échecs » de Camil Seneca.
Solution → 1.Fh6-c1! b6-b5 seul coup, les noirs sont pat... 2.Td1-d2 Re4-f4 3.Td2-d4≠

Début de page
Le problème de Henry Augustus Loveday ne respectant pas toutes les règles de l'art fixées au début du XIXe siècle, le célèbre compositeur autrichien Johann Nepomuk Berger (1845-1933) en propose une version améliorée se conformant au principe d'économie.
Solution → 1.Fh6-c1! e7-e6 seul coup, les noirs sont pat... 2.Td1-d2 Re4-f4 3.Td2-d4≠

Début de page
Position après 37.Rf1-g2. Les noirs auraient dû gagner !
37...Dg5xf5 et la menace double 38...Df5-h3+ ou 38...Df5-f3+ ne peut pas tre parée par 38.Cg3xf5 à cause de 38...Th7-h2 mat. Mais la simple prise 38.Fd5xe6+, fourchette sur échec, fait tourner l'avantage.
Solution → Pourtant 38...Th7-h2+ met un terme à la partie. 39.Rg2xh2 le seul coup 39...Dg5-h5+ le cavalier g3 est cloué, la dame blanche vise la case f3 et l'échec fait gagner du temps. 40.Rh2-g2 Dh5-f3+ 41.Rg2-~ Ta1-h1≠ le cavalier g3 étant cloué soit par le fou e5 ou par la dame f3.

Début de page
31) Patrick Martinez
Europe-Echecs, mai 1986
32) Patrick Martinez
é.f.é. Metz, 22 octobre 2007
dédié à Jean-Christophe Basaille
33) Patrick Martinez
Europe-Echecs, janvier 1996
Patrick Martinez 31 Patrick Martinez 32 Patrick Martinez 33
Les blancs jouent et obligent
les noirs à les mater en 2 coups
Les noirs jouent et aident
les blancs à les mater en 3 coups
Les blancs jouent et font mat en 7 coups
Enigme du problémiste, 16e volet
Solution → 1.f7-f8:T!
1...a2-a1:C 2.Tf8-f3 Re1-e2≠
1...a2-a1:F 2.Td4xd5 Fa1xb2≠
Et évidemment 1...a2-a1:T≠ ou D≠, mais c'est un mauvais coup !


Début de page
Enigme du problémiste, 17e volet
Quoi de plus étrange qu'un problème aidé ? Les noirs jouent et aident les blancs à les mater ! Il n'y a plus confrontation de volontés mais collaboration.
Autre différence notoire, les noirs jouent les premiers. La présentation de la solution est inhabituelle car le premier coup est celui des noirs puis celui des blancs (inversion).
Dans un aidé en trois coups, les noirs exécutent trois mouvements et les blancs aussi.
Et, fort à propos, la solution est notée
1.(coup noir) (coup blanc)
2.(coup noir) (coup blanc)
3.(coup noir) (coup blanc) et mat !
Déconcertant, non ?
Solution → Pas trop le choix, approcher les deux rois, comment ?
1.d7-d5! Th7xa7
2.Fc8-d7 Ra5-b6 et maintenant ?
3.0-0-0! Ta7-a8≠


Début de page
Enigme du problémiste, 18e volet
Solution → 1.Cd7-f8! Menace 2.Cf8-e6≠ 1...Rd4xc5 Un pion blanc en moins 2.Cf8-e6+ Rc5xb6 Deux pions blancs en moins 3.Ce6-f8 Pour la deuxième fois, menace 2.Cf8-d7≠ 3...Rb6-c5 3...c6-c5 4.Cf8-d7+ Rb6-c6 5.Ff1-b5≠ 4.Cf8-d7+ Retour improbable 4...Rc5-d4 Position initiale avec la diagonale a7-g1 dégagée 5.Fb8-a7+ 5.Fb8-c7? b7-b5+! 5...b7-b6 6.Fa7xb6+ c6-c5 7.Fb6xc5≠ Le roi noir a creusé lui même son tombeau

Début de page
34) Patrick Martinez
Europe-Echecs, juin 1985
35) William A. Langstaff
Chess Amateur, 1922
36) Joseph Moravec
1937
Patrick Martinez 34 William A. Langstaff 35 Joseph Moravec 36
Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et font mat en 2 coups Les blancs jouent et gagnent
Enigme du problémiste, 19e volet
Une ressemblance revendiquée avec le problème 1...
Solution → 1.b7-b8:C!! Menace Ta7xd7-h7≠ 1.b7-b8:D? Ah bon ? 1...g3-g2 Menace 2.g2-g1:D+ et les noirs se défendent. La promotion immédiate 1.h2-h1:D de donne rien. 2.Ta1-g1 Empêche radicalement la promotion du pion. 2...h2-h1:F! Les noirs sont pat !
Les autres possibilités sont aussi sans espoir : 2...h2xg1:D 3.Ta7xd7 Dg1-a1 4.Td7-h7≠ ou 2...h2-h1:D 3.Ta7xd7 Dh1-h4 (ou 3...Dh1xg1) 4.Td7-h7≠
3.Cb8-c6! La sous-promotion en cavalier permet de lever le pat avec gain de temps. 3...d7xc6 4.Ta7-h7≠


Début de page
La position nécessite-t-elle une analyse rétrograde ? Ou encore, une ou deux solutions ?
Problème répertorié sur la base SoftDecc.
Solution → Les noirs viennent de jouer soit 0...g7-g5, soit 0...R˜-e8, soit 0...T˜-h8 d'où les deux solutions...
1.h5xg6 e.p.! Menace 2.Td5-d8≠ 1...0-0! Le dernier coup des noirs ayant été 0...g7-g5, le droit au roque n'est pas perdu ! 2.h6-h7≠
Mais rien ne prouve que les noirs aient joué 0...g7-g5 !

1.Rf5-e6! Si les noirs n'ont pas joué 0...g7-g5, ils ont nécessairemnt joué soit le roi, soit la tour et ont donc perdu le droit de roquer ! 1...ad libitum 2.Td5-d8≠


Début de page
Est-ce une variation sur un thème de Lasker ?
Solution → 1.Tb8-d8+! Rd7xd8 2.b6-b7 Td4-b4! 3.Ra3xb4 c7-c5+ Selon un schéma connu. 4.Rb4-b5! La situation des noirs est compromise. 4...Rd8-c7 5.Rb5-a6 Rc7-b8 6.Ra6-b6 c5-c4 7.a2-a4 c4-c3 8.a4-a5 c3-c2 9.a5-a6 c2-c1:D 10.a6-a7≠

Début de page
37) Sam Loyd
La Stratégie, 1867
38) Patrick Martinez
Diagrammes, janvier/février 1987
39) Dr Ado Kraemer
Die Welt, 1948
Samuel Loyd 37 Patrick Martinez 38 Dr Ado Kraemer 39
Les blancs jouent et font mat en 3 coups Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et font mat en 4 coups
Une aide ? Une étude de la composition 10 s'impose...
Solution → 1.f7-f8:T! 1.f7-f8:D+? Rg7-g6? 2.Df8-g8+ Rg6-h6 3.h7-h8:T≠ (Mais... 1...Rg7xh7!) 1...Rg7-g6 1...Rg7xh7 2.Re6-f6 (2.Re6-f7) 2...Rh7-h6 3.Tf8-h8≠ 2.h7-h8:T! La deuxième sous-promotion est plus inattendue ! 2...Rg6-g7 3.Tf8-g8≠

Début de page
Enigme du problémiste, 20e volet
Solution → 1.Fd5-h1! g5-g4 seul coup 2.f2-f4 2.f2-f3? Rb7xc6! 2...g4xf3 e.p. 3.Fc5-f2 Rb7xc6 4.Fh1xf3≠

Le même schéma se retrouve dans la composition 5 ou la composition 13.

Début de page
Une aide ? Une étude de la composition 1 s'impose... Le thème Kling !
Solution → L'essai 1.De1-h4? est contré par 1...Ta1-h1! De même sur 1.De1xc3?, les noirs se défendent par 1...Ta1-g1! 2.Dc3-d4 Tg1-g8+ 3.Rc8-c7 Tg8-g7+ 4.Dd4xg7 et pas de mat en quatre !
1.Cc6-b4!! Menace Cb4-d5-c7≠ mais pourquoi passer par la case b4 ? 1...c3-c2 2.De1-c1 Empêche une promotion en c1. 2...b2-b1:F! Pat inattendu ! 3.Cb4-d3! e4xd3 L'explication cachée de la clef : la levée du pat. 4.Dc1-h1≠ Diabolique, non ?


Début de page
40) Ado Kraemer & Erich Zepler
Premier Prize, Neue Leipziger Zeitung, 1933
41) Anonyme 42) Tim Krabbe, 1972
Ado Kraemer & Erich Zepler 40 Anonyme 41 Anonyme 42
Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et font mat en 1 coup Les blancs jouent et font mat en 3 coups
La tour noire c4 controle les deux cases b4 et c1... Les noirs disposent aussi de l'échec actif Tc4-g4+.
Solution → 1.h7-h8:C!! Sous-promotion mystérieuse dont la nécessité apparaît au troisième coup.
1...Tc4-g4+ Seule possibilité.
2.Ch8-g6! Tg4-c4

ou encore 2...Tg4xg6+ - Rejet romain, la tour est deviée de la case c4. -
3.Rg7-f8 (3.Rg7xg6?? pat) Tg6-g8+ 4.f7xg8:D ou F≠

Les autres alternatives ne valent pas mieux : 3...Tg6-c6 4.Cd3-b4≠ ou 3...Tg6-b6 4.Cd3-c1≠

3.Cg6-f4! Et la tour est obligée d'abandonner la garde d'une des deux cases b4 ou c1 ! Seule la sous-promotion en cavalier permet de placer les noirs en zugzwang.


Début de page
Le pion arrivant sur sa dernière rangée doit se promouvoir, immédiatement et sur sa case, en toute pièce autre que le roi c'est-à-dire en dame, en fou, en cavalier ou en tour.

Solution → 1.b7-b8:C(Noir)≠!!

Eh bien non, condition supplémentaire, le pion se promeut en une pièce de sa couleur, c'est à dire de son camp !
Voir les règles de la fédération.

Début de page
Conditions pour exécuter le roque :
  • le roi ne doit pas avoir bougé ;
  • le roi ne doit pas être en échec ;
  • le roi ne doit pas traverser d'échec ;
  • les cases entre le roi et la tour sont libres ;
  • la tour impliquée dans le mouvement est de la même couleur que le roi ;
  • la tour impliquée dans le mouvement ne doit pas avoir bougé.
Le roi se déplace de deux cases en direction de la tour et la tour est ensuite placée sur la dernière case franchie par le roi.


La clef semble être 1.e6-e7 avec les variantes :
  • 1... Re3-d3 2.e7-e8:D g4xf3 (d5-d4)
    3.O-O-O≠ ou 2...Rd3-c2 3.De8-e2≠
  • 1... g4xf3 2.e7-e8:D+ Re3-d3
    3.O-O-O≠
  • 1... Re3xf3 2.e7-e8:D d5-d4
    3.O-O≠
  • mais 1... Re3xf3 2.e7-e8:D Rf3-g2 et 3. ?
Cette dernière variante pose problème, d'où la solution originale : 1... Re3xf3 2.e7-e8:T!! Rf3-g2 et
3.O-O-O-O≠!
Super grand roque : roi en e3 et tour (qui n'a pas bougé contrairement au pion) en e2 !

Eh bien non, condition supplémentaire, le roi et la tour doivent être sur la même rangée pour exécuter le roque.
Voir les règles de la fédération.

Début de page
43) Patrick Martinez
Europe-Echecs, avril 1994
44) Viswanathan Anand – Vladimir Kramnik
Championnat du Monde, Mexico City
13 septembre 2007
45) Vassily Smyslov
Moi Etyudi #44, 2000
Patrick Martinez 43 Viswanathan Anand - Vladimir Kramnik 44 Vassily Smyslov 45
Les blancs jouent et font mat en 3 coups Les blancs jouent et font nulle Les blancs jouent et font nulle
Enigme du problémiste, 21e volet
Solution → 1.e2-e4! f4xe3

1...f4xg3 2.Fh1-g2 Rb7xc6 3.e4-e5≠
1...f4-f3 2.Fh1xf3 Rb7xc6 3.e4-e5≠

2.Cc6-e7+ Rb7-a7 3.Ce7-c8≠


Le même schéma se retrouve dans la composition 5, la composition 13 ou la composition 38.

On ne s'en lasse pas, non ?

Début de page
Quoi de plus simple ? 65.Rg4-h5 menaçant Rh5-g6xg7 et gain ! Re4xf5 pat Voir la partie en JavaScript.

Début de page
Solution → 1.a2-a3!

1.Re1-f2? a4-a3! 2.Rf2-e3 Rc4-c3 3.h2-h3 Rc3-c4!

3...Rc3-c2 4.Re3-e2 Rc2-b2? 5.Re2-d2 Rb2xa2 6.Rd2-c2 Ra2-a1 7.Rc2-c1= a3-a2?? 8.h3-h4 g6-g5 9.h4-h5

4.Re3-f3 Rc4-d3 5.Rf3-f2 Rd3-e4 6.Rf2-g3 Re4-e3 7.Rg3-h4 Re3-d2 8.Rh4-g5 Rd2-c2 9.Rg5xg6 Rc2-b2 10.h3-h4 Rb2xa2 11.h4-h5 Ra2-b3 12.h5-h6 a3-a2 13.h6-h7 a2-a1:D-+

1.Re1-e2? a4-a3! 2.Re2-e3 variante identique à 1.Re1-f2?

1.Re1-d2? Rc4-d4-+

1.h2-h3? a4-a3!

1...Rc4-d3

1...Rc4-b3 2.Re1-d2 Rb3xa3 3.Rd2-c3= Ra3-a2 4.Rc3-c2 a4-a3 5.h2-h3 Ra2-a1 6.Rc2-c1=

2.Re1-f2 Rd3-e4 3.Rf2-g3

3.Rf2-e2? Re4xf4-+ 4.Re2-f2 Rf4-g4

4...Rf4-e4 4...g6-g5

5.Rf2-g2 f5-f4 6.Rg2-f2 Rg4-h3 7.Rf2-g1 g6-g5 8.Rg1-f2 g5-g4 9.Rf2-g1 f4-f3 10.Rg1-f1 Rh3xh2

3...Re4-e3 4.h2-h3 Re3-e4

4...Re3-d4 5.Rg3-f2!= ou 4...Re3-d3 5.Rg3-f3!= ou 4...g6-g5 5.f4xg5 f5-f4+ 6.Rg3-h2

6.Rg3-g2 Re3-e2 7.g5-g6 f4-f3+ 8.Rg2-h2 f3-f2 9.g6-g7 f2-f1:D 10.g7-g8:D+-

6...f4-f3 7.g5-g6 f3-f2 8.g6-g7 f2-f1:D 9.g7-g8:D+-

5.Rg3-h4 Re4xf4= pat


Début de page
46) T. Siers & H. Wittwer
British Chess Federation, 1935/36
47) Richard Réti
1920 - cité par Jean-Pierre Mercier
Combinaison de "Libé" n° 6146
48) Theodorus Kok
Avondpost, 1935
T. Siers & H. Wittwer 46 Richard Réti 47 Theodorus Kok 48
Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et gagnent Les blancs jouent et font mat en 15 coups
L'essai 1.Tb8-c8 est sauvagement contré par 1...Cb7-c5+ le cavalier bénéficiant de l'immunité 2.Ra6-b5 Cc5-b3(d3) couvrant la case c1.
L'autre essai intéressant est la promotion du pion a7. Sur 1.a7-a8:D les noirs diposent de la suite 1...Cb7-c5+ 2.Ra6-a7 Cc5-b7! avec un incroyable zugzwang - 2...Cc5-b3? 3.Tb8-b4 et m.a.c.s.
Solution → Sans le cavalier noir b7, la solution serait immédiate avec 1.Tb8-b1≠. La solution va consister à récupérer le trait dans de bonnes conditions.
1.a7-a8:C! 1.Tb8-c8? Cb7-c5+ 2.Ra6-b5 Cc5-b3 ou 1.a7-a8:D? Cb7-c5+ 2.Ra6-a7 Cc5-b7! 1...Cb7-c5+ 2.Ra6-a7 Cc5-b7! 2...Cc5-b3 3.Tb8-b4 et m.a.c.s. 3.Ca8-c7! Cb7-c5 4.Tb8-b1≠


Début de page
Solution → Cette étude de Richard Réti paraît bien irréelle... elle est de fait complétement surréaliste, bien qu'elle respecte strictement les conditions pratiques d'une partie d'échecs. 1.h5-h6 Ra5-a4 2.h6-h7 b6-b5!! Les noirs érigent une forteresse sur la base d'un auto-pat ! 3.h7-h8:C! Mais le cavalier blanc qui vient de paraître est comme sur un autorail. 3...a7-a5 4.Ch8-g6! Et voici un accident de la circulation tout à fait prémédité... 4...f7xg6 5.f6-f7 g6-g5 ...avec délit de fuite ! 6.f7-f8:C!! Ceci n'est pas un cavalier, mais un Assassin. 6...g5-g4 7.Cf8-d7 g4-g3 8.Cd7-b6≠ La forteresse s'est muée en cercueil pour l'éternité. Une petite pensée pour ce grand maître esthète qui quitta trop rapidement le monde des vivants. Commentaire de Jean-Pierre Mercier

Le même schéma, la défense par le pat, le fameux thème Kling, résolue par une sous-promotion, se retrouve dans la célèbre étude de Georges Emile Barbier et Fernando Saavedra ou dans la composition 34.

Début de page
Solution → 1.h6-h7! g3xh2 1...Rh1xh2 2.h7-h8:T≠ 2.h7-h8:C! g4-g3 3.Ch8-g6 f7xg6 4.f6-f7 g6-g5 5.f7-f8:C! g5-g4 6.Cf8-e6 d7xe6 7.d6-d7 e6-e5 8.d7-d8:C! e5-e4 9.Cd8-c6 b7xc6 10.b5xc6 b6-b5 11.c6-c7 b5-b4 12.c7-c8:C! b4-b3 13.Cc8-d6 b3-b2 14.Cd6-f5 b2-b1:D 15.Cf5xg3≠ Quatre sous-promotions en cavalier, un record ?

Début de page
49) Patrick Martinez
Diagrammes, novembre/décembre 1985
50) Patrick Martinez
é.f.é. Metz, 31 janvier 2008
51) Tibor Schœnberger
British Chess Magazine, 1934
Patrick Martinez 49 Patrick Martinez 50 Tibor Schoenberger 51
Les blancs jouent et obligent
les noirs à les mater en 2 coups
Les blancs jouent et obligent
les noirs à les mater en 2 coups
Les blancs jouent et font mat en 4 coups
Enigme du problémiste, 22e volet
Solution → 1.b7-b8:F! 1.b7-b8:D? a2-a1:F 2.Dc1xc3+ Fa1xc3+ 3.Db8-b4+ 1...a2-a1:F

1...a2-a1:C 2.Cd2-b3+ Ca1xb3≠
1...a2-a1:T+ 2.Dc1-a3+ Ta1xa3≠

2.Dc1xc3+ Fa1xc3≠
Facile, un peu trop facile...


Début de page
Enigme du problémiste, 22e volet
Solution → 1.b7-b8:F! 1.b7-b8:D? a2-a1:F 2.Db2xc3+ Fa1xc3+ 3.Db8-b4+ 1...a2-a1:F

1...a2-a1:C 2.Db2-b3 Ca1xb3≠
1...a2-a1:T+ 2.Db2-a3+ Ta1xa3≠

2.Db2-c3+ Fa1xc3≠
Facile mais un peu plus élégant... Les trois sous-promotions noires sont contrées par un mouvement différent de la dame blanche.


Début de page
L'essai 1.Ra3-b3? menaçant 2.Da3-a8≠ échoue sur 1...O-O! 2.Da2-h2 Cg3-h5 et pas de mat en quatre coups.
Et si 1.Ra3-b4 même menace 1...Th8-h4+ 2.Rb4-b3? Th4-b4+! avec la suite 3.Rb3xb4 c6-c5+ et pas de mat en quatre coups.
Solution → 1.Ra3-b4!! Menace 2.Da2-a8≠

1.Ra3-b3? 0-0! 2.Da2-h2

2.Rb3-a3 Rg8-h8 3.Da2-h2+ Cg3-h5

2...Cg3-h5 et pas de mat en quatre...

1...Th8-h4+ 2.Rb4-a3!

2.Rb4-b3? Th4-b4+! 3.Rb3xb4 c6-c5+ et pas de mat en quatre...

2...Th4-h8 Position initiale ? 3.Ra3-b3! Les noirs ont perdu le droit de roquer ! 3...ad libitum 4.Da2-a8≠

Jeu d'essai, switchback du roi blanc et roque cassé : problème d'une très grande élégance.

J'ai trouvé ce problème sur le site http://www.magyarsakkszerzok.com/t_nevsor.htm, en hongrois je pense, mais très intéressant.

Début de page
52) Vladimir Korolkov
Lelo, 1951
53) Joseph Kling
The Chess Euclid, 1849
54) Nicolas Rossolimo
Izvestia, 1928
Vladimir Korolkov 52 Joseph Kling 53 Nicolas Rossolimo 54
Les blancs jouent et gagnent Les blancs jouent et font mat en 5 coups Les blancs jouent et gagnent
L'essai 1.Fc1-b2 est simplement contré par 1...Tg6xf6 et pas de gain possible...
Solution → 1.f6-f7! Menaçant 2.f7-f8:D 1...Tg6-a6+ Un immédiat 1...Tg6-g8 est contrecarré par 2.f7xg8:D+ Rh8xg8 3.Cf5-e7+ suivi de 3.Ce7xc8 la finale R+C+F contre R étant réputée gagnée ! 2.Fc1-a3 Triste nécessité 2.Ra1-b1? Fc8xf5+-+ ou 2.Ra1-b2? Ta6-f6= voire -+ 2...Ta6xa3+ 3.Ra1-b2 La déviation romaine de la tour rend la case b2 accessible... 3...Ta3-a2+ 4.Rb2-c1 4.Rb2xa2? Fc8-e6+= 4...Ta2-a1+ 5.Rc1-d2 Ta1-a2+ 6.Rd2-e3 Ta2-a3+ 7.Re3-f4 Ta3-a4+ 8.Rf4-g5 Ta4-g4+ 9.Rg5-h6! 9.Rg5xg4? Fc8xf5+ 10.Rg4xf5 Rh8-g7 11.Rf5-e6 Rg7-f8 9...Tg4-g8 C'est fini ? 10.Cf5-e7! Fc8-e6 11.f7xg8:D+ Fe6xg8 12.Ce7-g6≠

Incroyable, non ?


Début de page
Solution → La liberté dont jouit le RN ne laisse guère le choix. 1.0-0! 1.Th1-f1? h6-h5 et ? 1...h6-h5 2.Rg1-h2 Le RB peut arrêter le PN. 2...h5-h4 3.Fe3-g1 h4-h3 4.Tf1-f2 Indien 4...Re4-d4 5.Tf2-f4≠

Début de page
Solution → 1.Tg7-g8+! La prise immédiate du PN h2 permet aux noirs de prendre le CB et la finale R + T contre R + F est nulle. 1...Rc8-b7 1...Rc8-d7 2.Ca6-b8+ 2.Ca6-c5+ La stratégie noire consiste à menacer le CB avec le roi. 2...Rb7-b6 2...Rb7-c6 3.Tg8-c8+ suivi de la prise du PN. 3.Cc5-a4+ Rb6-b5 3...Rb6-a5 4.Tg8-a8+ suivi de la prise du PN. 4.Ca4-c3+ Rb5-b4 5.Cc3-a2+ Rb4-b3 6.Ca2-c1+ Rb3-b2 7.Rg3xh2! ... maintenant... 7...Rb2xc1 8.Tg8-g1 Le clouage assure le gain du FN.

Début de page
55) Sam Loyd
Chess Monthly, 1859
56) Sam Loyd
Chess Monthly, 1857
57) Dr Ado Kraemer
Dresdner Anzeiger, 1930
Sam Loyd 55 Sam Loyd 56 Dr Ado Kraemer 57
Les blancs jouent et font mat en 5 coups Les blancs jouent et font mat en 4 coups Les blancs jouent et font mat en 4 coups
Solution → 1.Ta2-f2!! 1.Ta2-e2? a5-a4 2.Rc1-d2 a4-a3 3.Tf1-a1 a3-a2 4.Rd2-e1 Fg1-d4! 1...a5-a4 2.Rc1-d2 a4-a3 3.Tf1-a1 a3-a2 4.Rd2-e1! Indien bien caché ! 4...Fg1xf2+ 5.Re1xf2≠

Début de page
Solution → 1.Ra1-a2!! e4-e3 2.Ta1-d1 e3-e2 3.Cc3-b1! Indien 3...Fe1-c3 4.Cb1-d2≠

Début de page
Solution → 1.Fc3-h8!! Menace 2.Tf8-c8 suivi de 3.Tc8-c1≠ 1...Ff3-h1! 1...Ff3xe2+ 2.Rf1xe2 g3-g2 3.Tf8-g8 g2-g1:D 4.Tg8xg1≠ ou 1...g3-g2+ 2.Rf1-g1 Ff3xe2 3.Tf8-f2 Fe2-f3 4.Fh8xb2≠ 2.Rf1-g1 2.Tf8-c8? g3-g2+ 3.Rf1-g1 pat, le thème Kling 2...g3-g2 3.Tf8-f6! Indien 3...b2-b1:D+ 4.Tf6-f1≠

Début de page
58) Anonyme 59) Olivier Schmitt
Schach-Aktiv, 1993
60) Gerald Frank Anderson
Westminster Gazette, 1917
Anonyme 58 Olivier Schmitt 59 Gerald Frank Anderson 60
Les blancs jouent et font mat Les blancs jouent et font mat en 15 coups Les blancs jouent et font mat en 4 coups
Un problème intéressant, très intéressant, mais plus qu'un problème, une amusette. Pas une étude compliquée d'un mat en tant de coups réalisé avec un fou et un cavalier. Non, non...
Le mat le plus rapide... de l'ouest...
Solution → Dès que l'un des deux camps est mat, la partie est achevée... Et le moindre mouvement du cavalier c6 soumet le roi a8 à l'attaque du fou d5. Pour jouer ce cavalier, le conducteur des blancs le prend... et pendant un instant, un très court instant, le roi noir est mat.
En effet, tant que le cavalier n'est pas reposé sur l'échiquier, il contrôle toujours les cases a7 et b8 sans obstruer la diagonale du fou !
Poétique, non ?
Mais pourquoi le chat de Schrödinger ? Aucun animal a été maltraîté pour la résolution de cette énigme...


Début de page
L'essai 1.Ce4-f6+ Rh5xg5 2.Ch6-f7+ Rg5-f5 et 3.e2-e4≠ n'est pas possible.
Solution → 1.Ch6-g8! Menace 2.Cg8-f6≠ et non 1.Ce4-f6+? Rh5xg5 2.Ch6-f7+ Rg5-f5 3.e2-e4≠?? 1...Rh5-g4 2.Re7-e6! Menace 3.Cg8-f6≠ 2...Rg4-h5+ 3.Re6-d6
Menace 4.Cg8-f6≠ 3...Rh5-g4 4.Cg8-f6+ Rg4-f5 5.Cf6-d5 Menace 6.Cd5xe3≠ 5...Rf5-g4 6.Cd5xe3+! Rg4-h5 7.Ce3-d5 Rh5-g4 8.Cd5-f6+ Rg4-f5 9.Cf6-g8 Rf5-g4 10.Rd6-e6! Rg4-h5+ 11.Re6-e7 Rh5-g4 12.Cg8-h6+ Rg4-h5 Position intiale sans le pion noir e3. 13.Ce4-f6+ Rh5xg5 14.Ch6-f7+ Rg5-f5 15.e2-e4≠! Triangulation du roi et switchback, tout y est dans ce petit bijou.


Retrouvez Olivier Schmitt, le très talentueux auteur de ce problème, sur son site personnel olsc.free.fr, à consulter sans modération.

Début de page
Solution → 1.0-0! Rg3-h4 2.Rg1-f2 g4-g3+ 3.Rf2-e1 g5-g4 4.Tf1-h1≠!

Switchback du roi et de la tour


Début de page
61) Patrick Martinez
é.f.é., 13 avril 2008
62) Fred Lazard
L'Opinion, 1935
63) Gerald Frank Anderson
Good Companions, 1919
Patrick Martinez 61 Fred Lazard 62 Gerald Frank Anderson 63
Enigme Les blancs jouent et font nulle Les blancs jouent et font mat en 2 coups
Enigme du problémiste, 23e volet
Lorsque que le roi se déplace sur une diagonale, il ne change pas de couleur de case.
Par exemple, il est sur la case e4, blanche, un rapide coup d'œil sur l'échiquier permet de constater que les cases d5, d3, f5 et f3 sont aussi blanches.
Lorsque que le roi se déplace sur une rangée ou sur une colonne, il change de couleur de case.
Par exemple, il est sur la case e4, blanche, un rapide coup d'œil sur l'échiquier permet de constater que les cases d4, e5, e3 et f4 sont noires.
Le mouvement du cavalier peut être, par exemple, décrit de cette manière : une case en diagonale et une case sur la rangée ou sur la colonne, en s'éloignant de son point de départ. Le cavalier ne connaissant pas d'obstacle, son mouvement est souvent qualifié de bond, et à chaque bond, il change de couleur de case, contrairement au fou qui reste cantonné à ses diagonales et à la couleur de case y afférente.
Fort de ce constat, je pose la devinette suivante à finalité pédagogique et à destination des néophytes, nés au XXIe siècle ou au siècle précédent, aux joueurs confirmés et à Anthony Wirig.
Un roi qui effectue deux mouvements consécutifs ou pas, c'est sans importance, il effectue deux mouvements, change-t-il de couleur de case s'il se déplace une fois sur une diagonale et une fois sur une rangée ?
Solution → Un roi qui effectue deux mouvements change-t-il de couleur de case s'il se déplace une fois sur une diagonale et une fois sur une rangée ?
Ni l'ordre des coups, ni la position du roi ne sont précisés : le roi en e1, une tour en h1 et 1.O-O suivi de 2.Rg1-f2 ou h2 et le roi reste sur des cases de même couleur en respectant l'énoncé, et toc.


Début de page
Solution → 1.d6-d7! Ff8-h6 2.Fa3-f8 Fh6-f4 2...Fh6-g5 3.Ff8-e7 Fg5xe7 4.d7-d8:D Fe7xd8 pat Classique, non ? 3.Ff8-d6 Ff4xd6 4.d7-d8:T! 4.d7-d8:D? Fd6-f4! 4...Fd6-f4 5.Td8-d2! Défense par le pat, le thème Kling

Début de page
Solution → 1.Ta4-a3!
1...Tb2-b1+ 2.Fa2xb1≠
1...Tb2xb3 2.Fa2xb3≠
1...Tb2xc2+ 2.Rc1xc2≠
1...Tb2xa2 2.Fh8xc3≠
1...Cc3xa2+ 2.Rc1-d2≠
1...Cc3-d1 2.Fa2-b1≠


Début de page
64) Michel Meynsbrughen 65) Gerald Sladek
Main-Post, 1957
66) Greco le Calabrais
1620
Michel Meynsbrughen 64 Gerald Sladek 65 Greco le Calabrais 66
Quatre derniers coups joués Les blancs jouent et font mat en 7 coups Les blancs jouent et gagnent
Solution → Voir la solution en cliquant sur le diagramme...

Début de page
Le zugzwang est l'obligation dommageable de jouer. Le compositeur autrichien Gerald Sladek propose une version du zugzwang réciproque avec ce problème, Main-Post, 1957. Sans le pion e6, les noirs seraient dans l'obligation de jouer la tour, autorisant la réplique Th6xh7≠. Pour conserver la menace, la tour blanche ne doit pas quitter la colonne et le cavalier ne doit pas bouger. Reste le roi blanc pour neutraliser le pion noir... en évitant un pat éventuel...

Solution → 1.Th6-h2! zz 1...e6-e5 2.Ra6-b5 e5-e4 3.Rb5-c4 e4-e3 4.Rc4-d3 e3-e2 5.Rd3xe2 Tg7-g2+ 6.Th2xg2 h7-h6 ou h7-h5 7.Tg2-g8≠

Ravissant problème disponible sur http://www.internetsolutions.at/chess/

Début de page
Solution → 1.Re5-f4! f2-f1:D+ 1...Rg1-h1 2.Dd2-e2 (2.Rf4-g3?? f2-f1C+=) 2...Rh1-g1 3.Rf4-g3 2.Rf4-g3+-

Début de page
67) Sam Loyd
Chess Monthly, 1857
68) Filip Bondarenko
1960
69) Mme Roubtsova – Mlle Belova
Moscou, 1945
Sam Loyd 67 Filip Bondarenko 68 Roubtsova Belova
Les blancs jouent et font mat en 5 coups Les blancs jouent et font mat en 21 coups Les noirs jouent et ...
Solution → 1.Da3-f8+! Rf1-e1 2.Df8-d6 Re1-f2 3.Dd6-f4+ Rf2-e1 4.Df4-d4 Re1-f1 5.Dd4-g1≠

Début de page
Sam Loyd, célèbre compositeur d'énigmes, a revendiqué la création du taquin à la fin du XIXe siècle.

Le taquin est un jeu solitaire : quinze petits carrés se déplacent dans un cadre prévu pour seize. Il n'y a plus qu'à les faire glisser pour les mettre dans un ordre donné.

Le solutionniste attentif remarquera que les huit pièces noires sont regroupées sur un carré de neuf cases.

Habituellement, les pièces promues sont évitées, dans les compositions orthodoxes tout au moins. Cependant, ces dernières ne nuisent en rien à cette œuvres pleine d'humour.

Solution → 1.Dh4-d8+! Tc6-d6 2.Dh7-b7+ Tc5-c6 3.Dd8-a5+ Tc4-c5 4.Db7-b3+ Td4-c4 5.Da5-d2+ Te4-d4 6.Db3-f3+ Te5-e4 7.Dd2-g5+ e6-e5 8.Df3-f7+ Td6-e6 9.Dg5-d8+ Tc6-d6 10.Df7-b7+ Tc5-c6 11.Dd8-a5+ Tc4-c5 12.Db7-b3+ Td4-c4 13.Da5-d2+ Te4-d4 14.Db3-f3+ e5-e4 15.Dd2-g5+ Te6-e5 16.Df3-f7+ Td6-e6 17.Dg5-d8+ Tc6-d6 18.Df7-b7+ Tc5-c6 19.Dd8-a5+ Tc4-c5 20.Db7-b3+ Td4-c4 21.Da5-d2≠

Début de page
Extrait de « La défense dans la partie déchecs », I. Kan, Payot, édition de 1974, diagramme 79, page 88.

Les noirs joue 30...Fh7-g6 pour obstruer la colonne du roi et de la dame. Le coup 31.Tf4-g4 gagne-t-il ? En effet, la tour g4, défendue par le fou d1, attaque impunément la dame g5 et le cavalier g3, le pion f5 étant cloué.

Solution → 31.Tf4-g4?? Apparemment les blancs gagnent du matériel. 31...Cg3-e2+!! 32.Fd1xe2? 32.Te1xe2 Dg5xg4 32...Dg5xe3+ 33.Rg1-h1 f5xg4-+ Rideau, la messe est dite...

Début de page
70) Vitaly Halberstadt
L'Eclaireur du Soir, 17 septembre 1928
71) Richard Réti
Bohemia, 1923
72) Vitaly Halberstadt
L'Echiquier, 1929
Vitaly Halberstadt 70 Richard Réti 71 Vitaly Halberstadt 72
Les blancs jouent et font mat en 2 coups Les blancs jouent et gagnent Les blancs jouent et gagnent
Solution → 1.Fh8-c3! 2.Cg4-e5≠ ou 2. Cg4xe3≠ 1...Fa1xc3 2.Cg4xe3≠ Novotny 1...Ta3xc3 2.Cg4-e5≠ Novotny 1...Tg6-e6 2.Dd7-d5≠ Grimshaw 1...Ff7-e6 2.Dd7-c6≠ Grimshaw

Début de page
Solution → 1.Tc1-c3 b3-b2 1...Ra2-b2 2.Re5-d4+- ou 1...Ra2-a3 2.Fh6-c1++- 2.Fh6-c1 b2-b1:D ou 2...b2-b1:C 3.Tc3-d3+- 3.Tc3-a3≠ Tout simplement...

Début de page
Solution → 1.Rf2-e1! b4-b3 (1...Rd3-c3 2.Ta1xa2 b4-b3 3.Ta2-a3 Rc3-c2 4.Ch1-f2 b3-b2 5.Cf2-d1 b2-b1:D 6.Ta3-c3≠) 2.Ch1-f2+ Rd3-c3 3.Cf2-d1+ Rc3-c2 4.Re1-e2 d5-d4 5.Re2-f3 Rc2-d3 6.Rf3-f4 Rd3-d2 7.Rf4-e4 d4-d3 8.Re4-f3+-

Début de page
73) Benoît Taddeï – Robert Fontaine
Top 16, 24 mars 2008
74) Domenico Lorenzo Ponziani
1782
75) Philidor
1777
Benoit Taddei - Robert Fontaine 73 Domenico Lorenzo Ponziani 74 Philidor 75
Les blancs jouent et font nulle Les blancs jouent et gagnent Les blancs jouent et gagnent
Les noirs viennent de jouer 68...f3xg2, alors ?

Solution → 69.Dg7xg2+= Kling !

Début de page
Solution → 1...Tg7-h7+ 2.Rh1-g2 Th7-g7+ 3.Rg2-f3 Tg7-f7+
4.Rf3-g4
4.Rf3-e4 Tf7-e7= 4...Tf7-g7+ 5.Rg4-f5 Tg7-f7+ 6.Rf5-g6 Tf7-g7+ 7.Rg6-f6 Tg7-g6+= 8.Rf6xg6


Début de page
Solution → 1.Da5-e5+ Rb8-a7 1...Rb8-a8 avec une suite identique 2.De5-a1+ Ra7-b8 3.Da1-a5! Position initiale avec inversion de trait 3...Tb7-h7 4.Da5-e5+ Rb8-a8 5.De5-a1+ Ra8-b8 6.Da1-b1++-

Début de page
76) Victor Barthe
Les Cahiers de l'Echiquier, novembre/décembre 1936
77) Victor Barthe
Les Cahiers de l'Echiquier, novembre/décembre 1936
78) Yves Tallec & J.F. Baudoin
Diagramme, 2006
Victor Barthe 76 Victor Barthe 77 Yves Tallec & J.F. Baudoin 78
Les blancs jouent et font mat en 2 coups Les blancs jouent et font mat en 2 coups Les noirs jouent et aident
les blancs à les mater en 2 coups
Solution → Patience...

Début de page
Solution → Patience...

Début de page
Solution → Patience...

Début de page
79) Yves Tallec & J.F. Baudoin
Diagramme, 2006
Yves Tallec & J.F. Baudoin 79
Les noirs jouent et aident
les blancs à les mater en 2 coups
Solution → Patience...

Début de page

Les compositions au format pgn